Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 10:20

http://i51.tinypic.com/b3lirr.jpg

 

Le français langue de paix, langue d'espoir!

 

Le français est facile à apprendre

C'est une langue douce et claire

C'est une langue de foi et du cœur

Et pour moi palestinien c'est une langue d'amour

Une langue de paix, une langue d'espoir.

 

En français, je m'exprime sans peur

Je résiste contre l'occupant et ses mesures

En me basant sur mes plumes et mes écritures

Sur mes articles, mes poèmes et mes souvenirs

Car le français est une langue de paix, une langue d'espoir.

 

En parlant le français, je suis héros

Et ma position est toujours la meilleure

Car je défends une cause et je rêve d'être libre

Malgré l'occupation et toutes les déchirures

Qui n'arrivent jamais à me faire oublier l'espoir.

 

Le français, pour moi prisonnier, est une fenêtre

Sur la France, le monde et l'extérieur

Ce qui me permettra d'avoir une ouverture;

De cette belle langue je suis fier

Car c'est une langue de paix, une langue d'espoir.

 

Je rêve en français chaque jour

Et d'être francophone j'ai l'honneur

Puisque je parle la langue de Molière

La langue de Sartre et de Voltaire

Mais surtout la langue de lumière

Une langue de paix, une langue d'espoir.

 

Avec le français, j'oublie mes douleurs

Et je pense à la vie, et pas à la mort

A la paix, et pas à la guerre

Car le français est un langue de fleurs

Une langue de paix, une langue d'espoir.

 

Le français, pour moi occupé, est l'avenir

C'est pouvoir parler de mon pays et de son histoire

De mon peuple qui désire vivre

Comme les autres peuples, libre

Dans une grande Palestine de paix et d'amour.

 

Le français, cette jolie langue de littérature

Restera toujours pour moi une langue du cœur

Une langue de joie et de souvenirs

Une langue de beauté et de lumière

Une langue de paix, une langue d'espoir.

 

Du français, j'ai choisi d'être professeur

Car c'est une langue du dialogue des cultures

Entre des peuples qui partagent des valeurs

Des principes humains sur cette terre,

Une terre d'amour, de paix et d'espoir.

 

En français, je parle de la Palestine et sa mémoire

De ma ville Gaza, et d'autres villes prisonnières

A des Français et des francophones solidaires

Qui soutiennent mon peuple et sa culture

Une culture de paix, une culture d'espoir.

 

© Ziad Medoukh

Professeur de français

Gaza--Palestine

 

 

Je remercie mon amie Argi

Que je ne vous présente plus

 Qui m'a fait l'honneur

De partager ce merveilleux poème

Ecrit par son ami

Ziad Medhoukh

Aussi, si vous voulez découvrir

L'univers de ce grand poète

Je vous invite à cliquer

Sur le lien  orange ci-dessous!!!

 

http://i46.tinypic.com/6jd5e0.jpg

 

  link

 

http://i54.tinypic.com/2h7nn79.jpg

 

 

 

 








Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Poésie!
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 09:27

 

http://i55.tinypic.com/59zxxf.jpg

 

 

Savez vous que l'arc en ciel est composé d'une vingtaine de couleur, comme le poupre, le safran ....

Les couleurs de l'amitié !

Un jour, toutes les couleurs du monde se mirent à se disputer entre elles,

 

Chacune prétendant être la meilleure, la plus importante, la plus belle, la plus utile, la favorite.

Le vert affirma

Je suis le plus essentiel, c'est indéniable. je représente la vie et de l'espoir.

 

J'ai été choisi pour l'herbe, les arbres et les feuilles.

 

Sans moi, les animaux mourraient.

 

Regarder la campagne et vous verrez que je suis majoritaire.

Le bleu prit la parole

tu ne penses qu'à la terre mais tu oublies le ciel et l'océan.

 

C'est l'eau qui est la base de la vie alors que le ciel nous donne l'espace, la paix et la sérénité.

 

Sans moi, vous ne seriez rien.

Le jaune rit dans sa barbe

Vous êtes bien trop sérieux.

 

Moi j'apporte le rire, la gaieté et la chaleur dans le monde.

 

A preuve, le soleil est jaune, tout comme la lune et les étoiles.

 

Chaque fois que vous regarder un tournesol, il vous donne le goût du bonheur.

 

Sans moi, il n'y aurait aucun plaisir sur cette terre.

L'orange éleva sa voix dans le tumulte

Je suis la couleur de la santé et de la force.

 

On me voit peut-être moins souvent que vous, mais je suis utile aux besoins de la vie humaine.

 

Je transporte les plus importantes vitamines.

 

Pensez aux carottes, aux citrouilles, aux oranges, aux mangues et aux papayes.

 

Je ne suis pas là tout le temps mais quand je colore le ciel au lever ou au coucher du soleil,

 

Ma beauté est telle que personne ne remarque plus aucun de vous.

Le rouge qui s'était retenu jusque là, prit la parole haut et fort :

C'est moi le chef de toutes les couleurs car je suis le sang, le sang de la vie.

 

Je suis la couleur du danger et de la bravoure. Je suis toujours la vie.

 

Je suis toujours prêt à me battre pour une cause.

 

Sans moi, la terre serait aussi vide que la lune.

 

Je suis la couleur de la passion et de l'amour, de la rose rouge, du poinsettia et du coquelicot.

Le violet laissa parler le pourpre. le pourpre se leva et parla dignement :

Je suis la couleur de la royauté et du pouvoir.

 

Les rois, les chefs et les évèques m'ont toujours choisie

 

Parce que je suis le signe de l'autorité et de la sagesse.

 

Les gens ne m'interrogent pas, ils écoutent et obéissent.

Finalement l'indigo prit la parole, beaucoup plus calmement que les autres

 

Mais avec autant de détermination :

Pensez à moi, je suis la couleur du silence.

 

Vous ne m'avez peut-être pas remarquée mais sans moi vous seriez insignifiantes.

 

Je représente la pensée et la réflexion, l'ombre du crépuscule et les profondeurs de l'eau.

 

Vous avez besoin de moi pour l'équilibre, le contraste et la paix intérieure.

Et ainsi les couleurs continuèrent à se vanter, chacune convaincue de sa propre supériorité.

 

Leur dispute devint de plus en plus sérieuse.

 

Mais soudain, un éclair apparut dans le ciel et le tonnerre gronda.

 

La pluie commença à tomber fortement.

 

 

 

Inquiètes, les couleurs se rapprochèrent les unes des autres pour se rassurer.

Au milieu de la clameur, la pluie prit la parole :

Idiotes ! Vous n'arrêtez pas de vous chamailler, chacune essaie de dominer les autres.

 

Ne savez vous pas que vous existez toutes pour une raison spéciale, unique et différente ?

 

Joignez vos mains et venez à moi. Les couleurs obéirent et unirent leurs mains.

La pluie poursuivit :

Dorénavant, quand il pleuvra,

 

Chacune de vous traversera le ciel pour former un grand arc de couleur

 

Et démontre que vous pouvez toutes vivre ensemble en harmonie.

 

L'arc-en-ciel est un signe d'espoir pour demain.

 

Et, chaque fois que la pluie lavera le monde, un arc-en-ciel apparaîtra dans le ciel,

 

Pour nous rappeler de nous apprécier les uns les autres.

 

 

 

 


Voilà, comme je n'avais pas grand chose à dire aujourd'hui,

 

Mais que je n'en pensais pas moins, je viens partager cette jolie histoire avec vous!!!

 

Et vous souhaite une journée aux couleurs de l'arc en ciel et de l'amitié!!!

 

 

 

http://i51.tinypic.com/2yo4bqs.jpg

 






















Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Poésie!
commenter cet article
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 22:14

http://i55.tinypic.com/16bbrle.jpg

 

 

Si hypochrisie

 

Rime avec poésie

 

C'est que je suis hypocrite

 

 

Si hypochrisie

 

Rime avec frénésie

 

C'est que je suis hypocrite

 

 

Si hypocrisie

 

Rime avec fantaisie

 

C'est que je suis hypocrite

 

 

Si hypocrisie

 

Rime avec extasie

 

C'est que je suis hypocrite

 

 

Si hypocrisie

 

Rime avec "crazy"

 

C'est que je suis hypocrite

 

 

Par contre si hypocrisie

 

Rime avec jalousie

 

C'est que je ne suis pas hypocrite

 

 

Par contre si hypocrisie

 

Rime avec amnésie

 

C'est que je ne suis pas hypocrite

 

 

  Par contre si hypocrisie

 

Rime avec magnésie

 

C'est que je ne suis pas hypocrite

 

 

  Et si hypocrisie

 

Rime avec hypocrisie

 

C'est certain je ne suis pas hypocrite

 

 

-dimdamdom-

 

 

 

L'accord musical est parfait quand l'écrivain ne connaît pas son lecteur,

 

Ni celui-ci son auteur.

 

                                  Alors, l'un se substitue à l'autre...

 


 

 

 


 

 

 















Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Poésie!
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 22:25

avatar_argitxu_nacmar.jpg

 

 

Elle s'appelle

 

http://i46.tinypic.com/6jd5e0.jpg

 

Argitxu

 

Et c'est mon amie

 

Je l'ai connue sur Bloguez.com à mes débuts

 

Et depuis, on ne s'est plus quittées

 

Elle m'a donné le goût à la poésie

 

Même si elle se sous estime dans ce domaine

 

Pourtant je lui trouve de grandes valeurs

 

Depuis nous nous sommes rencontrées réellement

 

Comme j'ai rencontrés beaucoup d'autres

 

Et elle reste une des seules à ne pas s'être fait influencée

 

Par ceux et celles qui voulaient me détruire

 

Et je la remercie !!!

 

Elle me fait aujourd'hui un cadeau

 

Celui de participer à mon défi

 

Sachant au combien j'aime les mots

 

Alors voici ce qu'elle m'écrit....

 

 

Hello Domi
 

 

Nous sommes jeudi  10 mars !
 

 

Voilà ce que je t'envoie pour ton défi du 9 mars :

 

Pourquoi nous aimons nos blogs et tous  les votres bien sûr .

 

 

Le poème  offert sera pour moi le plus beau cadeau que l'on m'a offert ,

 

Plus beau que tous les bijoux , même si j'aime les bijoux...je les garde aussi .
 

 

Je pourrai en faire un livre...j'y songe...
 

 

Une belle histoire d'amour invoquée en poésie  dans notre belle langue française...
 

 

Le don du poème pour moi
 

 

Lire :
 

 

Des extraits de

 

Jean_MIchel Maulpoix

 

 

 

Qui donne ? Le donateur, c'est-à-dire le poète...
 

 

Il se trouve investi d'une fonction éminente :

 

Donner aux hommes un objet qui est constitué

 

De leur bien le plus propre et peut-être le plus dangereux : le langage.
 

 

A quel titre, de quel droit le peut-il?
 

 

Il faut ici ouvrir une parenthèse et rappeler que le poète

 

Est lui-même présenté par la tradition comme doté ou doué d'un don:

 

Celui qui précisément consiste à pouvoir composer des poèmes.
 

 

Ce don, il le reçoit des dieux, voire, pour chaque texte particulier,

 

De la muse qui l'inspire.

 

Et il semble bien que son pouvoir de donner du langage ce qu'on appelle "inspiration"

 

Soit proportionnel à son élection.
 

 

"Les vers sont faits pour être donnés, et qu'en échange on vous donne quelque chose

 

Qui ressemble à de l'amour."
 

 

La lecture: réception du don.
 

 

Ne pourrait-on dire également que la réponse la plus évidente au don du texte n'est

 

Autre que la lecture?

 

Au silence de l'écriture s'accorde le silence de la lecture.
 

 

Ce sont là deux expériences "réservées" du langage.
 

 

Un échange éminemment verbal mais éminemment silencieux,

 

Dans la distance, dans l'inconnu.

 

L'accord musical est parfait quand l'écrivain ne connaît pas son lecteur,

 

Ni celui-ci son auteur.

 

Alors, l'un se substitue à l'autre...
 

 

La lecture est par excellence le moment où s'accomplit l'offrande.

 

Où le texte est reçu, goûté, apprécié, intériorisé peut-être.

 

Elle est le moment de la pesée du cadeau,on l'apprécie et de sa pensée,

 

On le déchiffre, on l'interprète, ce moment ou le langage d'un autre vient

 

Au contact de notre propre langage.

 

Le vrai remerciement du lecteur au texte donné est la pensée.

 

A proprement parler, dans l'écriture et la lecture il n'y a pas d'échange,

 

Pas de communication.

 

Mais deux modalités de la solitude comme ouverture à autrui.
 

 

D'un côté une solitude ouverte sur un don,celle de l'écrivain,

 

De l'autre une solitude ouverte

 

Sur une réception celle du lecteur.

 

Le don serait finalement cette ouverture même, cette ouverture ou cette clairière,

 

Sentie comme sortie de soi, accueil de l'autre...
 

 

Le texte offert est d'abord cadeau.
 

 

Il dit ce qui n'est plus, ce qui n'est pas encore, ce qui ne sera jamais, et,

 

Le disant, l'écrivant,

 

Il le rend présent.

 

Plutôt qu'un poème, on offre son écriture. On offre de son temps,

 

Celui que l'on a passé à l'écrire.

 

Le poème vaut moins comme objet que comme acte, surtout pour celui à qui il est destiné,

 

Qui d'abord en retient le geste, ou l'intention.

 

Offrir un poème, ce serait peut-être comme offrir un geste, esquisser un geste.
 

 

On offre des vers, des rythmes, des images et des rimes,

 

C'est à dire un univers mesuré et harmonieux. 

 

On ne donne pas une chose, on offre des signes, un ensemble de mots où il est question

 

De choses et d'autres, dans des mots choisis.
 

 

"Le poème, en tant qu'il est, oui, une forme d'apparition du langage,

 

Et par là, d'essence dialogique,

 

Le poème peut être une bouteille jetée à la mer, abandonnée à l'espoir
 

-certes souvent fragile- qu'elle pourra un jour, quelque part,

 

Etre recueillie sur une plage,

 

Sur la plage du coeur peut-être.

 

Les poèmes, en ce sens également, sont en chemin :

 

Ils font route vers quelque chose.

 

Vers quoi?

 

Vers quelque lieu ouvert, à occuper,

 

Vers un toi invocable, vers une réalité à invoquer."
 

 

Des extraits de

 

Jean-MIchel Maulpoix
  

 

 

  



















Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Poésie!
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 21:52

 

 

soupe-au-lait-copie-1.jpg

 

 

Je n'ai pas besoin des mots.

Ils s'imposent à moi comme ces amis inopportuns

Qui font crisser vos chaises, s'installent aux repas

Et s'indiffèrent de vos jeûnes.

Mauvais coucheurs, ils se gaussent d'être aussi légers

Qu'une gaze sur une blessure profonde.

Le poème me sert à les raccompagner

Avec parfois des tendresses polies,

Souvent des violences précises.

Un geste de la main suffit alors à les écarter.

 

Je suis poète où je vous parle.

A d'autres endroits peut-être un passager.

Je n'invite personne au voyage.

Je suis ou je suis le chemin.

On me jette à l'épaule des paumes amies, d'autres qui le sont moins:

Je serre essentiellement les mots.

Oui, je prétends à la littérature,

Comme on se pique d'une conquête difficile,

Comme on veut écrire parfois au-dessus de ses moyens,

Dilapider l'ennui de tant de pages imbues pour l'éblouissement bref,

Capiteux d'un poème en pâmoison devant la gorge

Qui le ceint et les doigts qui s'y refusent.

 

Carl NORAC          La candeur          Éditions de la Différence          1996

 

 


 

 Ne cherchez surtout pas à comprendre

 

Je me comprends et c'est déjà pas si mal!!!

 

 








Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Poésie!
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 11:07

 

photo-picassa256.jpg

 

 

Aujourd'hui je participe au défi de Samdalia

 

http://i46.tinypic.com/6jd5e0.jpg

 

Dans "la-vie-n-est-pas-un-long-fleuve-tranquille"

 

Et c'est bien peu de le dire!!!

 

J'aurais pu choisir tant et tant de sujets

 

Mais aujourd'hui l'heure est grave

 

Parce que l'homme joue de mauvais tours à la nature

 

Et qu'elle se vengera toujours plus fort,

 

Alors je dis, profitons-en comme si demain devait être le dernier!!!

 

Ce que j'ai fait la semaine dernière

 

En me baladant dans la très jolie région des Vosges

 

Et donc voici " Mes instants précieux, mes instants sacrés" pour Samdalia!!!

 

 

Et bien sûr on clique sur les liens soulignés!!!
Mais aussi on vote pour mon ami Yvon le Breton!!!
http://i46.tinypic.com/6jd5e0.jpg
Et pour finir, je ne passerai pas aujourd'hui
Quelques occupations m'en empêchent
Mais je vous laisse le loisir
De me laisser une trace de votre passage!!!








Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Poésie!
commenter cet article
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 16:32

 

http://i56.tinypic.com/2q8q3v5.jpg

 

 

 

Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,

 

Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,

 

Par delà le soleil, par delà les éthers,

 

Par delà les confins des sphères étoilées,

 

Mon esprit, tu te meus avec agilité,

 

Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde,

 

Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde

 

Avec une indicible et mâle volupté.

 

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ;

 

Va te purifier dans l'air supérieur,

 

Et bois, comme une pure et divine liqueur,

 

Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

 

Derrière les ennuis et les vastes chagrins

 

Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,

 

Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse

 

S'élancer vers les champs lumineux et sereins ;

 

Celui dont les pensers, comme des alouettes,

 

Vers les cieux le matin prennent un libre essor,

 

 Qui plane sur la vie, et comprend sans effort

 

Le langage des fleurs et des choses muettes !

 

-Charles BAUDELAIRE-

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà, juste pour vous dire que je suis de retour

 

Mais laissez moi le temps

 

De descendre de mon nuage

 

Et promis je reviendrai vous visiter!!!

 

Aussi pour toutes celles et ceux

 

Qui voudraient participer à mon

 

DEFIDIMDAM

 

 

http://i46.tinypic.com/6jd5e0.jpg

 

link

 

 

C'est le moment de lâcher vos articles sur vos blogs

 

Tout en n'oubliant pas de vous inscrire au plus vite

 

Sur ma communauté!!!

 

http://i46.tinypic.com/6jd5e0.jpg

 

 


Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Poésie!
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 18:59

le pays du soleil levant

 

 

Au pays du Soleil Levant

 

La vie ne sera plus jamais comme avant

 

La terre en tremblant

 

Fait trembler de peur milliers d'enfants

 

La mer dans les terres s'engoufrant

 

Dans l'horreur et le néant

 

Fait sombrer milliers d'enfants

 

Et comme si ce n'était pas suffisant

 

Voilà que de ces monstres géants

 

S'échappe par des trous béants

 

Le poison si puissant


Empêchant milliers d'enfants

 

Du pays du Soleil Levant

 

De respirer comme avant

 

Si l'homme qui se prétend pensant

 

Pouvait comprendre que depuis la nuit des temps

 

La nature jamais ne fait semblant.

 

-dimdamdom-

 

 

 

 

Voilà, juste pour vous dire

 

Que même si je prends un peu de bon temps

 

C'est juste qu'on ne sait pas de quoi sera fait demain

 

Et donc, chaque jour, je vis

 

Comme si c'était le dernier!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 















Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Poésie!
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 19:00

 

moi1.jpg

 

 

Assise dans la nature,
Sous le ciel bleu azur,
J’écoute les oiseaux
Et pense aux idéaux

Sur l’herbe d’un vert foncé,
Doucement délissée,
Je respire le soleil
Comme une douce abeille

Rayon éblouissant
Me réchauffe un instant
J’aspire la fraîcheur
D’une tendre chaleur

Merci dame nature
De cette calme peinture
Qui délicatement
Emporte loin des tourments…

 

Valérie S. (Art et Poèmes)

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Poésie!
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 19:21



Bonheur de laine,

Qui tient au chaud

Bonheur de porcelaine,

Fragile et précieux

Bonheur d’acier,

Dur et froid

Bonheur de rose,

Parfumé et court

Bonheur de sous-bois

Odorant après la pluie

Bonheur tactile,

du bout des doigts

Bonheur fragile,

Du bout des lèvres

Bonheur décoiffant du soleil,

Qui réchauffe le corps

Bonheur de vent,

Un peu décoiffant

Bonheur de tonnerre,

Un peu bruyant

Bonheur de l’éclair,

Un peu foudroyant

Bonheur de douceur,

Pour le cœur

Bonheur d’amour,

Pour chaque jour

Bonheur de soie,

Doux pour les doigts.

 

-auteur inconnu-


Voilà, du fond de ma retraite

 

Je viens vous souhaiter une semaine pleine de tous ces petits bonheurs!!!

 

 

 

 









Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Poésie!
commenter cet article

Profil

  • dimdamdom59
  • "Le pouvoir des mots est immense, du sublime au ridicule , ils font notre destinée"
  • "Le pouvoir des mots est immense, du sublime au ridicule , ils font notre destinée"

                                                             

        Je vais bien tout va bien!!! 

 

http://i40.tinypic.com/2r39ht1.jpg

                                                                                                                             http://www.bonial.fr/environnement/blog-zero-carbone/badge-co2_page_vert_100_tpt_2.png

 

Mon blog
Un peu loufoque
Parfois plein d' émoi
C'est aussi moi
Quelques coups de gueule
Ce sont eux qui le veulent
De l'humour
J'en ai eu toujours
Mes amours
Ils sont dans le four
De l'amitié
Je distribue à volonté
De la poésie
C'est juste pour rimer avec zizi
Rien de pire
Que de sourire
Voilà un peu de moi
Pour toi!!!
-dimdamdom-

http://i52.tinypic.com/zji7gz.jpg

 

Il est l'heure!!!!

http://i30.tinypic.com/5bqyqs.jpg

Archives

Juste parce que je partage!!!

 

Qui va oser???

http://annuairepourlesnuls.fr/images/stories/imagesarticles/operationparrainage.gif


http://annuairepourlesnuls.fr/images/stories/apln.jpg

Tu aimerais savoir

Ce qu'il y a derrière cette porte?

Pour cela il te suffit

De glisser ton inscription

Dans la boîte aux lettres

(clique sur la porte)

Mais attention selon l'expression

"Pas de bras pas de chocolat"

Ici ce sera

"Pas de blog pas d'inscription"

 

 

       

 http://i41.tinypic.com/v47401.jpg

 

http://i48.tinypic.com/33cnr4x.jpg

       

vais bien tout bien
Je vais bien tout va bien

LE SouHk

Hommage!!!

http://i43.tinypic.com/33o1vg1.jpg
La vie c'est comme la politique
Elle vous fait des cadeaux
Et vous les reprend aussitôt!!!
-dimdamdom-
Cette rose blanche
Restera sur ce blog
En hommage
A tous ceux
Qui nous ont quittés
Brusquement!!!

   
  • Ce monde n'accepte pas

    Les visites hostiles,

    Bassesses verbales,

    Fourberies et jalousies,

    Simple bannissement sera fait

    Et mon indifférence en retour.

    Le net est assez grand et riche,

    Alors pourquoi perdre

    Votre temps ici.

    A bon entendeur ...