Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 11:00

Ballade à travers les fables de La Fontaine!!!

 

http://i52.tinypic.com/2aklbg4.jpg

 

Cette photo a été prise lors de mes dernières vacances dans un parc " Fenestre" de La Bourboule (Puy de Dôme")

Tout au long duquel, nous avons pu découvrir ces fables de La Fontaine!!!

Chaque semaine ou mois un thème est choisi

Pour le plus grand plaisir des touristes!!!

 

Alors, je vous rassure, le texte ci-dessous est un peu long

Mais pas piégé!!!

Je m'en suis inspirée, pour dire que parfois dans la vie

On vit des situations difficiles, que l'on gère plus ou moins bien

Et que moi j'essaye dans la mesure du possible

De les gérer avec le sourire!!!

 

Le Milan, le roi et le chasseur!!!

 

Comme les Dieux sont bons, ils veulent que les Rois

Le soient aussi : c'est l'indulgence
Qui fait le plus beau de leurs droits,
Non les douceurs de la vengeance :
Prince, c'est votre avis. On sait que le courroux
S'éteint en votre coeur sitôt qu'on l'y voit naître.
Achille qui du sien ne put se rendre maître,
Fut par là moins Héros que vous.
Ce titre n'appartient qu'à ceux d'entre les hommes
Qui, comme en l'âge d'or, font cent biens ici-bas.
Peu de Grands sont nés tels en cet âge où nous sommes,
L'Univers leur sait gré du mal qu'ils ne font pas.
Loin que vous suiviez ces exemples,
Mille actes généreux vous promettent des Temples.
Apollon, Citoyen de ces Augustes lieux,
Prétend y célébrer votre nom sur sa Lyre.
Je sais qu'on vous attend dans le Palais des Dieux :
Un siècle de séjour doit ici vous suffire.
Hymen veut séjourner tout un siècle chez vous.
Puissent ses plaisirs les plus doux
Vous composer des destinées
Par ce temps à peine bornées !
Et la Princesse et vous n'en méritez pas moins :
J'en prends ses charmes pour témoins ;
Pour témoins j'en prends les merveilles
Par qui le Ciel, pour vous prodigue en ses présents,
De qualités qui n'ont qu'en vous seuls leurs pareilles
Voulut orner vos jeunes ans.
Bourbon de son esprit ces grâces assaisonne,
Le Ciel joignit en sa personne
Ce qui sait se faire estimer
A ce qui sait se faire aimer.
Il ne m'appartient pas d'étaler votre joie ;
Je me tais donc, et vais rimer
Ce que fit un Oiseau de proie.
Un Milan, de son nid antique possesseur,
Etant pris vif par un Chasseur,
D'en faire au Prince un don cet homme se propose.
La rareté du fait donnait prix à la chose,
L'Oiseau, par le Chasseur humblement présenté,
Si ce conte n'est apocriphe,
Va tout droit imprimer sa griffe
Sur le nez de sa Majesté.
- Quoi ! sur le nez du Roi ?- Du Roi même en personne.
- Il n'avait donc alors ni Sceptre ni Couronne ?
- Quand il en aurait eu, ç'aurait été tout un :
Le nez Royal fut pris comme un nez du commun.
Dire des Courtisans les clameurs et la peine
Serait se consumer en efforts impuissants,
Le Roi n'éclata point : les cris sont indécents
A la Majesté Souveraine.
L'Oiseau garda son poste : on ne put seulement
Hâter son départ d'un moment.
Son Maître le rappelle, et crie, et se tourmente,
Lui présente le leurre, et le poing ; mais en vain.
On crut que jusqu'au lendemain
Le maudit animal à la serre insolente
Nicherait là malgré le bruit
Et sur le nez sacré voudrait passer la nuit.
Tâcher de l'en tirer irritait son caprice.
Il quitte enfin le Roi, qui dit : Laissez aller
Ce Milan, et celui qui m'a cru régaler.
Ils se sont acquittés tous deux de leur office,
L'un en Milan, et l'autre en Citoyen des bois :
Pour moi, qui sais comment doivent agir les Rois,
Je les affranchis du supplice.
Et la Cour d'admirer. Les Courtisans ravis,
Elèvent de tels faits, par eux si mal suivis :
Bien peu, même des Rois, prendraient un tel modèle ;
Et le Veneur l'échappa belle,
Coupable seulement, tant lui que l'animal,
D'ignorer le danger d'approcher trop du Maître.
Ils n'avaient appris à connaître
Que les hôtes des bois : était-ce un si grand mal ?
Pilpay fait près du Gange arriver l'aventure.
Là, nulle humaine Créature
Ne touche aux animaux pour leur sang épancher.
Le Roi même ferait scrupule d'y toucher.
Savons-nous, disent-ils, si cet Oiseau de proie
N'était point au siège de Troie ?
Peut-être y tint-il lieu d'un Prince ou d'un Héros
Des plus huppés et des plus hauts :
Ce qu'il fut autrefois il pourra l'être encore.
Nous croyons, après Pythagore,
Qu'avec les Animaux de forme nous changeons :
Tantôt Milans, tantôt Pigeons,
Tantôt Humains, puis Volatilles
Ayant dans les airs leurs familles.

Comme l'on conte en deux façons
L'accident du Chasseur, voici l'autre manière.
Un certain Fauconnier ayant pris, ce dit-on,
A la chasse un Milan (ce qui n'arrive guère),
En voulut au Roi faire un don,
Comme de chose singulière.
Ce cas n'arrive pas quelquefois en cent ans ;
C'est le non plus ultra de la Fauconnerie.
Ce chasseur perce donc un gros de Courtisans,
Plein de zèle, échauffé, s'il le fut de sa vie.
Par ce parangon des présents
Il croyait sa fortune faite :
Quand l'Animal porte-sonnette,
Sauvage encore et tout grossier,
Avec ses ongles tout d'acier,
Prend le nez du Chasseur, happe le pauvre sire :
Lui de crier ; chacun de rire,
Monarque et Courtisans. Qui n'eût ri ? Quant à moi,
Je n'en eusse quitté ma part pour un empire.
Qu'un Pape rie, en bonne foi
Je ne l'ose assurer ; mais je tiendrais un Roi
Bien malheureux, s'il n'osait rire :
C'est le plaisir des Dieux. Malgré son noir souci,
Jupiter et le Peuple Immortel rit aussi.
Il en fit des éclats, à ce que dit l'Histoire,
Quand Vulcain, clopinant, lui vint donner à boire.
Que le peuple immortel se montrât sage ou non,
J'ai changé mon sujet avec juste raison ;
Car, puisqu'il s'agit de morale,
Que nous eût du Chasseur l'aventure fatale
Enseigné de nouveau ? L'on a vu de tout temps
Plus de sots Fauconniers que de rois indulgents.

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Divers
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 09:54

http://i51.tinypic.com/16c1lrb.jpg

 

II faut tourner la page
Changer de paysage
Le pied sur une berge
Vierge
II faut tourner la page
Toucher l'autre rivage
Littoral inconnu
Nu
Et là, enlacer l'arbre
La colonne de marbre
Qui fuse dans le ciel
Tel
Que tu quittes la terre
Vers un point solitaire
Constellé de pluriel
II faut tourner la page...
Redevenir tout simple
Comme ces âmes saintes
Qui disent dans leurs yeux
Mieux
Que toutes les facondes
Des redresseurs de monde
Des faussaires de Dieu
II faut tourner la page
Jeter le vieux cahier
Le vieux cahier des charges
Oh yeah
II faut faire silence
Traversé d'une lance
Qui fait saigner un sang
Blanc
II faut tourner la page
Aborder le rivage
Où rien ne fait semblant
Saluer le mystère
Sourire
Et puis se taire....

 

Claude Nougaro

 

Ben voilà, comme à mon accoutumée

J'ai cherché les mots

Ils tournaient fou dans ma tête

Mais je n'ai pu les coller sur la page

Alors je les ai empruntés

A un grand monsieur!!!

 

Ben oui, pour moi une page vient de se tourner

Je ne l'ai pas choisi

Dès à présent

C'est ici et nulle part ailleurs

Que vous pouvez venir laisser vos mots!!!

 

Fini, la concurrence,

Je reviens à la case départ

Et je refais de ce blog

Uniquement un endroit de partage!!!

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Divers
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 12:40

Nous sommes le mercredi 15 septembre

Et en me levant ce matin, à priori, rien à signaler!!!

Donc je me lève, comme d'habitude

Alors je m'habille très vite
Je sors de la chambre comme d'habitude
Toute seule je bois mon café

Puis sans bruit je quitte la maison

Je suis en retard comme d'habitude

Bon même si ça ressemble à une certaine rengaine

Cela ne m'empèche pas de garder la pêche!!!

Alors voilà, je suis dans ma voiture avec mon fils

Pour un rendez-vous hyper important à l'hôpital!!!

Rien de grave je vous rassure, mais nous étions limités dans le temps!!!

Donc madame GPS, nous indique le chemin avec beaucoup de courtoisie

Et surtout nous indique le temps qu'il nous reste pour arriver!!!

Embouteillages bien sûr dans les tunnels

Ce qui met mon fils dans un état d'impatience!!!

Voilà, que finalement la circulation se fait dense

Et nous arrivons dans les temps.

Donc je dépose le fiston à l'entrée pendant que je vais garer la voiture

Il a tout juste le temps de me dire "Entrée 3 niveau 2"

Ok pas de soucis mon gamin, je te rejoins, fais-vite

Tu vas être en retard!!!

Voilà, voiture garée, je me dirige vers le hall

Gare ou hôpital je ne sais pas trop!!!

Je cherche l'accueil que je ne vois pas à l'entrée

Où en toute logique il devrait se trouver

Donc là je me dirige vers le fond, vers un tableau explicatif

Et là au surprise, je lis " Voor deze dienst u moet de gang 3 nemen"

Alors là, mon sang ne fait qu'un tour

Mais je prends quand même la peine de lire le verso du panneau

Dans l'espoir de lire " Pour le service ... prenez l'allée 3

Et.... vous n'allez pas me croire, c'était toujours écrit en flamand!!!

Alors là je fulmine, je retourne à l'entrée aux admissions

Et je demande en français bien sûr, où est l'accueil.

La dame ni bonne ni mauvaise (ni asiatique)

Me répond avec un accent penchant plus vers le néerlandophone que le francophone

"Au fond du couloir"

Et moi, de lui répondre, mais madame il n'y a que des indications en flamand ici!!!

Et voici ce qu'elle m'a répondu, j'en suis encore estomaquée

"Madame, ici c'est un hôpital flamand"

Ben voilà, tout ceci pour vous dire où nous en sommes arrivés dans notre petit pays

Cet hôpital est situé sur Bruxelles, est fréquenté par de multi nationnalités

Et on ne vous informe qu'en flamand!!!

C'est ainsi que la Belgique va vers une séparation inéluctable

Dans un climat de ségrégation!!!

C'est clair que c'est ce qu'ils cherchent

Et qu'ils vont trouver, puisqu'ils ont, pour ma part, perdu une cliente.

Je ne ferais jamais l'effort de parler leur langue sur Bruxelles, alors que nous sommes la capitale de l'Europe!!!

Du coup j'en perds tout humour

Sans compter que ce matin le baromètre était à la pluie!!!

 

Jeudi 16 septembre : nuageux!!!

 

http://i52.tinypic.com/xpxm9.jpg

 

Vendredi 17 septembre : menaçant!!!

 

http://i55.tinypic.com/egpcls.jpg

 

Samedi 18 septembre : pluies abondantes!!!

 

http://i53.tinypic.com/20hn400.jpg

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Humour
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 14:00

Ben voilà, le choc du départ de l'enfant prodigue étant un peu estompé

Je me suis plongée dans mes souvenirs de vacances

Pour vous faire cette petite vidéo

Qui évoque pour moi de bien belles choses

De très belles rencontres

A travers les routes de France et de Blogswizz

C'est ainsi que le virtuel finit par prendre des allures de réel

Et je vous invite tous à en faire autant

Dans les mesures du possible!!!

 

Lénida, Martine, Argi, la qualité de cette vidéo n'est pas excellente, je vous l'enverrais l'originale en privé!!!!
Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Divers
commenter cet article
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 18:22

Et bien voilà, tout à une fin!!!

J'aurais du faire de ce billet

Un rayon de soleil

Et voilà, que mon coeur est un peu terne aujourd'hui

Pourtant je le savais depuis quelques temps

J'ai eu toutes mes vacances pour m'y faire

Et pourtant ce matin

J'avais la vue embrouillée

La voix rauque

Le coeur à l'envers!!!

Je sais ce que vous allez me dire

T'as encore abusé toi!!!

 

Bon, j'avoue

Mais c'était pour la bonne cause

Puisque, ce matin le petit oiseau

Qui avait retrouvé le nid

A repris son envol

Mais cette fois, il s'est envolé au delà des océans

Pour découvrir d'autres horizons

Et il aurait tort de s'en priver!!!!

Alors je lui souhaite une merveilleuse année

Pleines de découvertes

Dans ce merveilleux pays

Qu'est le Canada!!!

Amuses-toi mon garçon

Et savoure chaque instant de cette liberté!!!

 

http://i53.tinypic.com/2uh9t0n.jpg

 

Donnez moi un peu de temps avant de réaliser vraiment

Et je ferai un article

Avec mes souvenirs de vacances

Des vacances où j'ai rencontré des personnes super

Pour qui j'ai une grande affection!!!

 

 







Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Divers
commenter cet article
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 18:48

DSCN1171.JPG

 

Suis revenue,

Mais laissez-moi souffler,

C'est dur vous savez,  de revenir dans la vie réelle!!!

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Humour
commenter cet article
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 18:50

http://i36.tinypic.com/30kwnc2.jpg

Je mets enfin la main à la plume, la plume dans l'encre, l'encre sur le papier, le papier dans l'enveloppe et l'enveloppe dans la boîte aux lettres pour te dire que nous sommes tous en bonne santé.
Nous étions bien malades mais le médecin est venu et nous sommes tous guéris.
Depuis que tu es parti on s'aperçoit que tu n'es plus là. Hier c'était la fête du village et il y avait une course aux ânes. Maman a dit que c'était dommage que tu n'y sois pas car tu aurais certainement gagné le premier prix. En fait c'est Clotilde qui l'a gagné. Tu sais comme elle est, toujours à vouloir se distinguer. Enfin c'est notre sœur, et je suis bien content pour elle.
Nous avons inauguré un nouveau cimetière. Ils ont mis un panneau devant la grille expliquant que ne seront enterrés ici que les morts vivants sur la commune. Je dois également te dire que les peupliers qui bordaient la rivière ont été coupés pour en faire du bois de sapins.
Notre voisin va se marier avec une femme, tu sais, c'est celle qui nous avait tant fait rire le jour le l'enterrement de Grand-Mère.
Je t'envoie cinq chemises neuves que maman a faites avec des vieilles. Si tu veux, tu peux envoyer tes vieilles, elle en fera des neuves. Elle m'a dit aussi que si tu as des chaussettes trouées, tu peux nous expédier les trous pour qu'elle les raccommode.
Médor a eu la queue coupée. Tant mieux, elle ne se coincera plus dans la porte. En fait c'est papa qui était saoul comme un cochon, il a laissé échapper son litre de gros rouge et elle est tombée juste sur sa queue. Je parle de la queue du chien bien entendu. Un gros bout de verre la lui a sectionnée en deux morceaux. Faut voir comme y gueulait le pauvre !
Tu nous dis que tu as été bien malade. Si cela ne va pas mieux vient mourir à la maison, ça nous fera toujours plaisir. D'ailleurs à la ferme il y a eu une épidémie de fièvre aphteuse parmi les bêtes à cornes et nous avons eu bien peur pour papa. M'enfin tout va bien ici à part une truie qui a crevé et j'espère que ma lettre te trouvera de même.

Que te dire d'autre ? Ah oui, j'écris toujours mes petites histoires d'horreur et si tu veux les lire surtout n'hésite pas. Papa et maman les lisent aussi, sauf que papa me demande toujours comment je fais pour écrire des trucs pareils. L'autre jour il m'a dit que je ne devais pas être bien dans ma tête pour inventer de telles horreurs. Je lui ai répondu qu'il ne devait pas être bien dans la sienne pour picoler comme il fait. On dirait une vache prête à pondre ses œufs tellement il est imbibé de vinasse. Il m'a aussi dit que je n'étais qu'un gougnafion prétentieux et que si je n'étais pas content je n'avais qu'à aller me faire pendre ailleurs. Sur ce j'ai cherché une bonne corde et la lui ai mise dans les mains en lui expliquant que le chemin pour se rendre jusqu'à l'écurie n'est pas très loin et qu'à l'intérieur il y a de splendides poutres qui ne demandent qu'à servir. Si toutefois il y arrive sans se casser la gueule tellement il était bourré. Il est devenu rouge de colère, autant une betterave que maman nous a préparée à midi en entrée pour déjeuner. Ou un homard à qui on fait des guili-guili dans une casserole d'eau bouillante. Elle aussi lit mes histoires, mais je vois bien qu'elle n'aime pas trop ça. Des fois elle me regarde béatement en secouant la tête, l'air de dire que je mérite cent fois le purgatoire, et sans absolution. Mais que veux-tu ? Etant donné que l'influence des rayons gamma sur le comportement des êtres humains est proportionnel à la différence qu'il y a entre le pouvoir attractif de la lune par rapport au temps que met un lapin pour déguster un carré de luzerne, et étant donné qu'ainsi va la vie, je ne veux pas passer mon temps à traire des poules. Donc j'écris, je sors de mon quotidien pour entrer dans un monde imaginaire, et tu ne peux pas savoir à quel point ça fait du bien. Tu devrais essayer, au lieu de passer ton temps dans tes bouquins de physique et de chimie. Ça c'est des matières beaucoup trop terre à terre, et je ne vois pas très bien où est toute la poésie du monde là-dedans. Remarque c'est pas plus mal d'avoir un scientifique dans la famille, rien que pour ça je suis fier de toi.

J'ai fais la connaissance d'un nouveau copain. Il est encore plus bizarre que moi, et ce n'est pas peu dire. Parfois il me fait peur. Par le plus étrange des hasards, je l'ai rencontré au bistrot et j'ai pu l'apprécier davantage par la suite, d'autant qu'il est doté d'une certaine érudition malgré son jeune âge. Ceci au fil du temps car le temps ne respecte pas ce qui se fait sans lui, comme tu le sais aussi bien que moi. On dirait qu'il fait partie d'une organisation secrète, ou bien qu'il vient d'une autre planète. Ce serait beaucoup trop long à te raconter ici les prémices de mes doutes ni quels chemins tortueux et les subterfuges que j'ai employés pour le découvrir, mais c'est malheureusement un fait : il me semble que cette jeune personne n'est pas de notre monde. A ce propos je n'ai jamais compris pourquoi on dit "aux quatre coins de la Terre" alors que la Terre est ronde.
Apparemment il n'est pas seul, j'en ai désormais la preuve par des photos que j'ai réussi à lui subtiliser.
Mais que viennent-ils faire ici ? Combien sont-ils exactement ? Sont-ils animés de sentiments nobles ou bien ont-ils l'intention de nous faire du mal, encore plus belliqueux que nous autres, habitants de cette Terre. Je pense que si l'on avait pu deviner un seul instant les conséquences de cette soi-disant intelligence qui nous permet de survivre inculquée par une nature en mal d'imagination, jamais nous n'aurions dû apparaître au milieu de tant de merveilles. Alors pourquoi tant de beauté et tant de haine ? Mais le mal est fait. Tant que tu regardes au-delà du monde, le monde aussi regarde en toi, mon cher Anatole.
Je souhaite ardemment que quand tu verras ces photos tu ne feras pas de cauchemars nuit après nuit, mouillant ton lit comme si tu avais encore trois ans, de peur de te lever, préférant les remontrances maternelles plutôt que de rencontrer au détour du couloir pour te rendre aux toilettes à deux heures et demi du matin l'un de ces êtres de cauchemar. S'il est vraiment ce que je crois, je l'inviterais à la maison et l'enfermerais dans la cave pendu par les pieds avec des rats qui lui boufferont le nez. Lentement. Très lentement. Je lui mettrais aussi un bâillon car je voudrais bien dormir tranquille sans entendre ses hurlements toute la nuit. Je pense le libérer après Pâques, s'il en reste quelque chose. Ou alors je lui collerais les mains dans le dos avec de la super glue et lui ferais un triple nœud avec ses jambes. Je le clouerais ensuite sur une croix fabriquée avec le trépied de ton télescope et le laisserais mariner quelques jours en plein soleil, et comme le voleur sur la croix à coté de Jésus Christ, il se fera crever les yeux, non pas par un corbeau mais par une gorgone de passage, celles avec des défenses de sanglier et une chevelure de serpents. J'en profiterais pour lui chatouiller les pieds avec des allumettes enflammées, à raison d'une boîte par pied. Je le descendrais de la croix après deux semaines, si j'y pense. Ensuite je le traînerais par les cheveux jusqu'à l'océan Pacifique, je le mettrais dans une bouteille (un nabuchodonosor tant qu'à faire) et il voguera jusqu'au pays des Jivaros qui lui réduiront la tête comme une balle de ping-pong et revendront le reste de son corps à la tribu cannibale voisine qui le cuira à petit feu. Et là ils s'écrieront tous en cœur : "Mmmm ! Miam-miam ! Y a bon !"Je mets ma main aufeu que tu n'asrien lu jusqu'à présent, la preuve "tu pues du cul" si rééllement tu as lu jusque là, écris moi "tu pues du cul dans ton com!!!
Car comment ne pas sombrer dans la folie une fois qu'on les a vus pour de vrai, ces aliens venus d'ailleurs ? Je n'ose imaginer l'effet dévastateur que cela pourrait avoir sur ton pauvre cerveau qui est déjà mis à rude contribution, entre tes études sur la physique, du genre si je plonge tout nu dans un lac, est-ce que j'en ressors mouillé (d'ailleurs j'aimerai bien connaître la réponse), et entre une passion dévorante pour l'astronomie, du genre si le ciel est tout noir, comment peut-on savoir qu'un trou noir est noir puisque tout ce qu'il y a autour est également noir ?

Concernant ce que tu m'as expliqué l'autre fois, j'ai voulu comprendre et analyser le problème de l'eau suivant l'angle que l'on donne à son corps en plongeant. N'ayant pas de lac sous la main, j'ai voulu tester cette expérience hautement scientifique dans la baignoire. Je me suis donc déshabillé entièrement, rempli la baignoire jusqu'à ras bord, monté sur une chaise pour faire une sorte de plongeoir, (j'avais l'air malin à poil debout sur une chaise !) et sauté dans ladite baignoire susmentionnée en essayant de donner à mon corps un angle de plus ou moins 95°.
Ce qui fait que, premièrement, je me suis fortement cogné la tête dans le fond de la baignoire, deuxièmement j'ai pratiquement inondé la salle de bains que j'ai mis deux heures à éponger, et troisièmement et non des moindres, je me suis râpé les couilles sur le bord qu'on dirait maintenant deux gros citrons tout jaune. Je pense, enfin c'est mon avis, que tu aurais pu me prévenir des conséquences désastreuses qui devaient logiquement découler de la mise en pratique de cette expérience. Ce n'est pas très gentil de ta part, mais bon je ne t'en veux pas, tu ne pouvais pas deviner que j'allais faire ça. Pour la prochaine fois pitié, donne-moi les mises en garde.

J'ai une question à te poser, si tu veux bien. Quel bruit fait un arbre qui tombe dans la forêt s'il n'y a personne pour l'écouter ?
Le même que s'il y avait quelqu'un à côté, que tu me répondras.
Oui mais comment peux-tu savoir qu'il est tombé en faisant du bruit si personne n'était là ? Depuis hier soir je me creuse la tête pour trouver la réponse. D'après moi, c'est absolument impossible qu'il ne soit vu et entendu de personne, il y a toujours une vieille sorcière qui vit au milieu de la forêt, préparant d'horribles mixtures à base de venin de serpents, de bave de crapauds, d'araignées venimeuses et de crottes de fourmis pour les offrir aux petits enfants égarés dans les bois, sorcière que j'ai rencontrée une fois et vois dans quel état je suis maintenant.
Et cet arbre qui est tombé soi-disant en étant vu et entendu de personne doit être l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car depuis qu'il est tombé c'est un bordel monstre sur notre pauvre terre.
Il n'y à qu'a regarder autour de nous, on est à deux doigts de l'apocalypse, le monde étant devenu tellement bête et cruel qu'on se demande comment on fait pour être encore vivant.
Heureusement il nous reste encore une chose : des sentiments humains.
Il n'y à qu'a savoir les prodiguer à ceux qui nous entourent, et leur montrer qu'on les aime sans avoir peur de leur dire. C'est toute la subtilité entre ceux qui désirent le faire et la bêtise humaine.
Alors cet arbre qui est tombé sans être vu de personne, il aurait mieux fait de rester debout !
Enfin c'est ma réponse philosophique.

Puisque l'on est dans les questions, en voici quelques-unes auxquelles j'aimerais bien trouver une réponse :
Pourquoi ce sont les meilleurs crus qui donnent les plus fortes cuites ?
Comment fait-on pour dormir sur ses deux oreilles ?
On passe souvent des nuits blanches quand on a des idées noires, c'est y pas paradoxal ?
Pourquoi lorsque l’on veut de l’argent devant soi, faut-il en mettre de côté ?
Pourquoi avons-nous parfois l’estomac dans les talons ou le compas dans l’œil ? Ça doit faire rudement mal !
Que de questions que de questions, mon Dieu que la vie est compliquée !

Il m'est arrivé quelque chose d'affreux la semaine dernière en remettant quelques tuiles qui s'étaient envolées après la tempête. Alors que je les reclouais au bord du toit, (t'as qu'a voir, y mettent même des tuiles sur les toits maintenant) un coup de vent violent m'a fait dévier le bras en dehors du point de sustentation qui m'aurait permis de rester fermement accroupi sur ces saloperies de tuiles, et le marteau que je tenais en main m'a littéralement fait plonger tête la première quatre mètres plus bas dans un tonneau rempli de ciment frais qui était juste en dessous. Heureusement que les parents m'ont entendu crier, ils ont accouru vite fait, mais le ciment était à prise rapide, ce qui fait qu'au bout d'une minute je ne pouvais plus bouger.
Ils ont donc percé le tonneau à hauteur de ma tête sans me blesser et enfoncé une paille pour me permettre de respirer, puis appelé le Samu qui a dépêché une grue pour emmener moi et le tonneau aux urgences et avec un marteau piqueur ils ont enfin réussi à me dégager. J'ai eu la peur de ma vie mon pauvre Anatole. Bon si tu as lu jusqu'ici, écris deux fois "tu pues du cul" dans ton com!!!!
Et depuis quatre jours j'ai donc le hoquet qui ne veut plus s'arrêter à cause de tout le ciment que j'ai avalé. Pas très pratique pour manger avec ce maudit hoquet, à chaque 'hic' je fais un grand soubresaut et je me retrouve avec tout mon manger sur mon pantalon.

J'ai fait quelques recherches sur l'origine de notre nom de famille comme tu me l'avais demandé et voilà ce que j'ai trouvé :
- noyer : arbre d'environ douze mètres de haut, produisant énormément de noix bonnes pour la cueillette vers le mois de septembre ou d'octobre. Les noix tombent directement au sol, produisant un petit son mat lors de l'impact. Sans danger pour le crâne à ce moment là, mais il vaut mieux quand même éviter de se trouver en dessous.
- vannoyer : homme préhistorique aujourd'hui disparu qui avait seulement deux noix toutes petites, réputé pour être dur de la feuille mais pas mou de la branche. On suppose que le vannoyer savait lire et écrire et qu'il lui arrivait d'imaginer d'épouvantables histoires d'horreur qu'il racontait à ses amis et à ses petits enfants pour les endormir. Mais cela reste à démontrer, aucune preuve archéologique ne pouvant étayer cette thèse. Il vivait à la même époque que le mariozaure à grandes oreilles, un autre homme préhistorique très très méchant avec également seulement deux noix, contrairement au vrai noyer qui lui en a beaucoup plus. A cette époque lointaine, le vannoyer se promenait tout nu dans la savane sans aucune gêne en faisant des hon-hon-hon avec sa bouche, les lèvres retroussées pour bien montrer ses grandes dents jaunies par la nicotine, comme leur cousin éloigné le mariozaure à grandes oreilles.
Ces hommes préhistoriques étaient très intelligents pour leur époque, et avaient une connaissance approfondie du ciel et de tout ce qui concerne l'astronomie en général.
C'est donc ce que j'ai trouvé en faisant pas mal de recherches, j'espère que tu en seras content.

J'ai lu un bouquin de philosophie. M'enfin j'ai essayé de le lire pour être honnête, car il faut sacrément se chatouiller les neurones pour comprendre quelque chose. Je te soumets un passage, si tu arrives jusqu'au bout de la lecture sans prendre huit boîtes d'aspirine.
Alors, d'après ce livre, il existe un barbier différent des autres : il ne rase que ceux qui ne se rasent pas eux-mêmes et il est le seul à le faire. Aussi tous ceux qui ne se rasent pas eux-mêmes doivent-ils aller chez ce barbier unique. Maintenant, la question qui embrouille la cervelle est la suivante : ce fameux barbier peut-il se raser lui-même ?
La première réponse est catégoriquement non ! Le barbier ne peut se raser lui-même pour la bonne raison qu'il ne rase que ceux qui ne se rasent pas eux-mêmes. En se rasant, il échapperait à la catégorie de ceux qu'il doit raser.
Seulement, s'il ne se rase pas, il entre alors dans la catégorie de ceux qu'il doit raser. Conclusion : le barbier ne peut se raser lui-même dans la mesure où il se raserait lui-même et il devrait se raser lui-même dans la mesure inverse où il ne se raserait pas lui-même. C'est bon ? T'as compris quelque chose ?
Un autre exemple : Un veilleur de nuit au moyen-âge dans un petit hameau doit réveiller les habitants qui ne se réveillent pas eux-mêmes et il est le seul à avoir ce droit. De plus, il n'est pas permis au veilleur de réveiller les villageois capables de se réveiller eux-mêmes. Le problème est de savoir ce que peut faire le veilleur de nuit s'il ne se réveille pas ou bien s'il se réveille seul, car là il est dans une situation absolument impossible. En effet, s'il ne se réveille pas, le veilleur est obligé de se réveiller puisqu'il est par convention astreint à réveiller ceux qui ne se réveillent pas eux-mêmes. Mais, s'il se réveille, alors, en vertu de cette même convention, il n'en a pas le droit puisqu'il ne peut réveiller que ceux qui ne se réveillent pas eux-mêmes. Voilà une vraie histoire à dormir debout sur une planche pleine de clous.
C'est ce qu'on appelle un paradoxe, un statut logique d'un ensemble de tous les ensembles qui ne se comprennent pas eux-mêmes : cet ensemble d'ensembles se comprend-il lui-même ou non ? S'il se comprend lui-même, il ne le devrait pas parce qu'il ne comprend que les ensembles qui ne se comprennent pas eux -mêmes, et s'il ne se comprend pas lui-même, alors il devrait quand même se comprendre car il ferait partie de la première catégorie. Et là écris moi trois fois "tu pues du cul"dans ton com
Si c'est ça la philosophie, je veux bien en lire tous les jours, histoire de dormir moins bête. Je n'ai même pas compris ne serait-ce que la première virgule de tout ce charabia. Y a vraiment des gens qui ont un cerveau encore plus tarabiscoté que le mien pour réfléchir à des concepts aussi sautes que grenues, voir carrément saugrenues. C'est de la vraie masturbation intellectuelle, encore meilleure que celle que je faisais quand j'étais gamin sous la douche. (D'ailleurs c'était une sacrée bonne planque, jusqu'au jour où maman m'a surpris, l'objet du délit bien en main. Comme un idiot, j'avais oublié de fermer la porte à clé. Tu vois un peu le tableau ? Elle était aussi rouge que moi et elle n'a plus osé me regarder en face pendant trois semaines). Tu me diras ce que tu penses de tout ça, ça me ferait rudement plaisir.

Concernant les plantes de ton jardin, j'ai demandé à maman ce que c'était. Alors les deux premières photos c'est de la passiflore appelée encore fleur de la passion que les amoureux mettent dans leur jardin, et quand ils sniffent l'odeur délicieuse qui s'en dégage ils sont tout passionnés et après il n'y a plus moyen de les retenir tellement ils se sentent épris l'un de l'autre. Les voisins sont obligés de fermer leurs volets pour ne pas voir ça, ça risque de les émoustiller et d'être tout en effervescence, ou alors ils s'amènent vite vite vite et leur jettent des seaux d'eau pour les refroidir. Ça fait pshiiiiiiiiiiiit tellement ils bouillonnent d'amour partout sur eux. Si tu es amoureux, les fleurs de la passion sont donc à éviter si tu ne veux pas te retrouver tout trempé par tes voisins.
La troisième photo c'est une plante appelée piédicus bergèsnicotum, de la famille des laagotirium christovière. Ça pousse dans les jardins en Auvergne, c'est très joli. Ça donne des fleurs roses sans poils une fois par an au mois de juillet, sauf que celles-ci me semblent un peu maigrichonnes.
Les fleurs sont composées de cinq protubérances appelées 'orteils', comme ceux qu'on a au bout des mains. Il y a des gens qui les lavent au savon, ce qui n'est pas recommandé car ils risquent d'attraper des maladies du genre "piedtoutbeautoutpropre",une maladie contagieuse qui se transmet aux humains.
Au-dessous de ces fleurs il y a une grosse tige appelée parfois "gambette sans poils", rose également, et elles peuvent mesurer jusqu'à plus d'un mètre pour les plantes adultes.
Il y en a des plus petites, comme le 'benjaminicus pastoujoursbiengentil', (tiens ça me rappelle notre petit cousin Benjamin), qu'il faut arroser régulièrement et leur donner à manger des Kellogs au chocolat tous les matins, sous peine de les voir dépérir à vue d'œil.
Et il y en a aussi des plus grandes, avec quelques poils celles-là, appelées 'mariotirotum délirium', qui mangent beaucoup beaucoup quand ils sont avec les piédicus bergèsnicotum de la famille des laagotirium christovière.
J'espère avoir répondu à ta question, et si tu veux d'autres détails, n'hésite pas à nous écrire : quatre fois tu "tu pues du cul" dans ton com!!!

J'ai écouté le cd de Within Temptation que tu m'as offert. Franchement j'adore. Malheureusement, il lui est arrivé un petit problème. J'espère que tu ne va pas te fâcher mais l'autre jour j'observais le chat qui fouillait dans ma pile innombrable de disques. Il les passait en revue, je ne savais pas trop pourquoi. Et son attention s'est alors portée sur un cd. Devine lequel ? Le tien ! Eh oui, il était tout particulièrement intéressé par celui-là. Il a ensuite ouvert le boîtier délicatement et s'est mis à dessiner avec ses griffes sur la face sensible. J'ai donc décidé d'arrêter ce massacre ; je me suis battu avec lui pour tenter de récupérer le disque, mais en vain. Le bougre, il y tenait autant un bébé accroché à son biberon, ou comme un morpion sur un testicule. J'ai alors usé de mon intelligence sans égale et je lui écrasé la queue pour qu'il arrête son manège. Il a fait un bond d'au moins deux mètres en miaulant comme un chat avec un angle de nonante cinq degrés ce qui lui a valu de tomber par la fenêtre, celle-ci étant restée ouverte. Là je me suis précipité à la balustrade. C'est alors que j'ai entendu un bruit de moteur. C'était maman qui allait faire les commissions. Son automobile n'ayant pas de radar de recul et le chat étant un peu groggy, tu peux aisément deviner le résultat de l'opération. A ce moment, je me suis dit "Chouette le cd est toujours en un seul morceau dans sa gueule". Ce que je n'avais pas prévu c'est qu'il (le chat) reste collé au pneu ; à chaque tour de roue on pouvait voir un flash avec le reflet du soleil sur le disque. Ça faisait des jantes tuning, c'était très rigolo. Bref le chat partait indéniablement avec le cd et la voiture avec le chat. Comme notre rue est en travaux, il y a un tas de nids de poules sur la route ce qui a permis en roulant avec les vibrations de détacher le cd des dents de la bestiole. La rotation de la roue a violemment éjecté dans les airs chat et cd. Je crus pouvoir enfin le récupérer et c'est alors que l'impossible s'est produit. En effet le voisin était en train de tailler ses rosiers et utilisait un broyeur électrique pour les branches. Tu imagines la suite, le cd ayant un léger profil aérodynamique, la portance le faisait planer comme une petite soucoupe volante. Malheureusement l'aspiration du broyeur a créé des turbulences dans l'air ce qui l'a fait plonger directement à l'intérieur. Je me suis alors rendu chez le voisin bride abattue en soufflant comme un phoque qui n'a pas mangé de sardines depuis bien longtemps et après de nombreuses négociations (eh oui il pensait que le cd était le couteau du broyeur !) il m'a enfin rendu le cd en mille morceaux. J'ai vraiment honte de te raconter ça, surtout que j'y tenais beaucoup. Merci de ne pas t'énerver à cause de cette histoire, de ne pas me sauter à la gorge en me secouant comme un prunier, de ne pas faire pipi contre ma jambe et de ne pas me courir après avec ton automobile pour m'écraser et enfin être débarrassé de moi. Ce sera très gentil de ta part.

J'espère que tu pourras revenir bientôt et que tu viendras avec ta nouvelle fiancée. J'en ai une érection qui me grimpe jusqu'à la gorge (wouaou quelle santé !) rien que d'y penser. Oh excuse-moi d'être aussi grossier, si on peut dire que c'est grossier de parler d'une chose si terriblement humaine. Le soleil s'excuse t-il de se lever tous les matins ?
Pour la première fois de ma vie j'ai fait des galipettes avec une fille. Je ne dirai pas que j'ai fait ça comme un dieu car les dieux dans leur infinie sagesse se sont dits en se penchant sur mon berceau qu'il ne fallait pas trop me donner de cartes en mains pour ne pas rivaliser avec eux une fois que je serai grand, mais j'étais assez fier de moi. Elle a eu l'air bien contente, et moi je te dis pas, c'était comme monter au septième ciel sans ascenseur. On était sur la même longueur d'ondes tous les deux. On aurait dit de la télépathie extra-cognitive à impulsions sensorielles inter-cervicales à déplacement subjectif non exposée aux rayonnements alpha de la pensée universelle qui unit les vibrations circonvolutionnaires de nos esprits entre deux mondes parallèles et identiques prêts à se fondre en une foudroyante métamorphose unilatérale et conjointement liées entre elles par une absolue communion physique et par la compréhension de ce que nous pensions au même instant. Incroyable non ?
Si tu te demandes si je n'ai pas avalé un ou deux champignons hallucinogènes de bon matin, sniffé dans la bouteille de vinaigre, mangé beaucoup trop de frites pour mon petit déjeuner (frites : substances naturelles tirées du légume appelé pomme de terre, coupées en parallélépipèdes et plongées dans de l'huile bouillante, donc frites, d'où leur nom, et additionnées de sel avant de les déguster), tombé éperdument amoureux à m'en rouler par terre, ou alors cassé ma figure dans les escaliers qui descendent à la cave, provoquant un déplacement du cerveau de 0,5°, ce qui donne des soubresauts imaginatifs hors du commun, et bien si, j'ai fait tout ça, et c'est tellement bon !

Je baille tellement que j'ai le menton qui chatouille la feuille, et en plus je bave que j'en ai les doigts tout collants. Si je n'arrête pas maintenant ça va faire un arc électrique qui va me désintégrer. Bravo tu es arrivé à la fin et  Je te rassure moi je ne l'ai pas lu jusqu'à la fin mdr!!!

Que te dire d'autre à part tout ça ? Clotilde lit toujours ses romans d'amour, et dès qu'on a le derrière tourné, elle a le nez dedans. Elle vient d'avoir un gros bouton sur la joue sur qui je t'embrasse bien fort ainsi que papa qui pense à toi depuis que ses tonneaux sont toujours pleins. Maman aussi d'ailleurs.

Ton frère préféré à qui tu manques beaucoup,
Mario
Spot Scrotum : Notre vache vient d'avoir un petit veau et on l'a appelé Anatole, comme toi.

Auteur : mario vannoye

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Humour
commenter cet article
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 17:50

http://i30.tinypic.com/4ij50y.jpg

 

Bon à la demande générale voici un nouvel article, mais je vous préviens que ce sera sans doute le dernier avant longtemps car là je prépare mes vacances!!!

Alors comme chaque année nous allons faire une grande tournée à travers la France profonde rencontrer des indigènes.

 

http://i30.tinypic.com/2luvtds.jpg

 

Au programme Lénida (link) à Niort
Peut-être Idéauxmots (link) et Tachka (link) dans la Gironde
Et Argi (link) dans le Sud Ouest!!!
J'ai hâte d'y être car les vacances pour moi c'est un grand moment de détente
Et j'en ai tellement besoin!!!
Nous prendrons la route relax le 13 Août!!!
http://i32.tinypic.com/33mqvrl.jpg
Pour arriver dès l'après-midi à 13h39 précise et prendre notre emplacement 17 au camping des flots bleus!!!
J'aime le camping
http://i28.tinypic.com/2qluc8x.jpg
Dès qu'on aura planté la tente on filera à la plage!!!
J'aime la plage!!!
http://i29.tinypic.com/xlczl2.jpg
Je ferai un rien de bronzette
J'aime le soleil!!!
http://i26.tinypic.com/24f0jde.jpg

 

Comme j'ai hâte d'y être
J'aime les vacances!!!
http://i29.tinypic.com/4ruo1u.jpg
C'est comme sur la moto mari devant, moi derrière!!!

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Humour
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 21:58

http://i29.tinypic.com/34do9x4.jpg

 

Tout en poésie sans vulgarité voici, la valse des pêts!!!

 

Un pet mal contrôlé peut ruiner une vie
Sauf dans les lieux d'aisance , il nous est interdit!
Imaginez un peu: vous pétez à la messe :
Il faut absolument s'accuser à confesse (oh pardon Florel lol!!!)

D'avoir ainsi troublé cette cérémonie
Qui ne peut supporter que le blanc des surplis!
Vous pétez au bureau? Alors il faut veiller
Avec grande attention à l'air renouvelé

Pour ôter les poisons et toute pestilence ,
Vaporisez bien vite un doux parfum d'ambiance !
Péter un peu au lit, ce n'est pas interdit,
Mais on ne peut le faire avec n'importe qui:

Il est de gros bougons dont le fier odorat
Décèle illico les parfums scélérats
Qu'un pet incontinent laisse flotter souvent,
Qu'on ne peut supprimer qu'en étant sous le vent!

Vous pensez qu'un long pet est une forfaiture?
Si vous le modulez , bien assis en voiture
En soulevant parfois la fesse, pour changer
Les bruits que fait le vent que vous vous extorquez,

Vous pouvez obtenir des mélodies subtiles
Qui aux yeux des chercheurs de sons sont bien utiles!
N'hésitez pas alors à les enregistrer
Pour, peut-être, un beau jour, trouver célébrité!

Il est des pets mondains qui se veulent discrets
Mais laissent derrière eux l'ambiance parfumée
De mainte porcherie , qui, même bien tenue
Recèle des relents qui manquent de vertu !

De ces pets impromptus et qui vous assassinent
Qu'on affuble, chez nous, du doux nom de bessine
On ne peut alléguer qu'ils viennent du voisin
Et tourner les talons comme ça, mine de rien !

Un parfum très puissant nous suit et nous dénonce
Au courroux général, et bien des nez se froncent
Quand, passant auprès d'eux, on laisse s'échapper
Quelques relents d'égouts aux vapeurs sulfurées…

Et ces pets triomphants qui ébranlent les trônes
De ces rois satisfaits qui, par ces bruits, couronnent
Un repas trop copieux où ils ont abusé
De vaillants haricots qu'on nomme flageolets,

Oui, ces pets triomphants sortis de culs augustes
Ne sont pas plus glorieux que ceux que l'on déguste
Quand, assis sur le trône en un beau cabinet,
On se donne la joie de péter en secret !

Péter en compagnie, demande de l'étude
Il ne faut pas non plus en faire une habitude
Et croire que l'on peut péter impunément
Devant de bons amis qui s'offusquent souvent !

Une femme qui pète est mal considérée
Et l'oreille à l'entendre est souvent sidérée
Comme si de ce cul qu'on adore et adule
Il ne devrait sortir que de divines bulles !

On peut gâcher ainsi d'intimes relations
Par un pet impromptu qui sort du cotillon !
Et il faut bien du temps et de l'intimité
Pour se donner, au lit, le plaisir de péter !

Parlons un peu des sons et des modulations
Que le pet bien conduit offre à nos émotions
L'esthétisme du pet n'a pas été chanté
Je m'y efforce ici, pour enfin l'honorer !

Il est des pets fameux qui partent en trompette
Ceux qui sortent soudain alors que l'on s'apprête
A monter à cheval, et qu'écartant les cuisses
On permet à ce pet de s'esbigner en suisse !

Il est des pets flûtés qui sortent, s'éternisent
Et font à tous l'effet d'une petite brise
Légère et court vêtue, agréable à l'ouïe
Et qui ne choquent pas l'oreille de Louis.

Pas plus que les tympans de la chaste Louise
Puisqu'on appelle ainsi ce pet qui s'éternise !
Il est un pet discret que l'on nomme une perle
Qui ne rappelle pas le chant aigu du merle,

Mais qui survient parfois à un petit effort
Qui ne s'attarde pas, et part vite au dehors.
Ces pets –là sont parfaits pour celui qui s'ennuie
Et qui seul au logis entend tomber la pluie !

Il est des pets foireux qui nous couvrent de honte,
Que l'on ne peut nier, et qui du doigt nous montrent
Quand, au pantalon blanc, on voit une auréole
Où que la jupe en fleur a sali sa corolle !

 

Et le pet qu'on enflamme, y avez-vous songé ?
Ce pet des collégiens dont les yeux révulsés
Voient, de leur postérieur jaillir l'enfer de Dante,
Et rôtissent leurs poils d'une main imprudente !

Joseph Pujol, jadis , au temps du Moulin Rouge
Où s'amusait Lautrec ,autant que dans les bouges,
Savait avec ses pets faire venir à lui
Toute la société, des plus grands aux petits !

Il emmagasinait, tout comme une baudruche
De l'air qui, mélodieux, évoquait sans embûches
Les plus beaux instruments : la flûte, le tambour
Contrebasse ou violon… En ses plus beaux atours,

Cet ancien boulanger , un enfant de Marseille
Venait au cabaret expulser ses merveilles
Vêtu d'un habit rouge à la culotte noire
En satin, découpée à l'endroit de l'histoire,

Et qui lui permettait d'éteindre les bougies
A trente centimètres, et de jour, et de nuit !
Qui a pu faire mieux que ce sublime artiste ?
A moins, qu'à l'imiter, vous vous mettiez en piste !

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Humour
commenter cet article
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 18:18

 

 

Nous sommes le 25 juillet et je me demande ce que je pourrais bien vous raconter aujourd'hui!!!

A vrai dire je n'ai pas trop d'inspiration, ni de motivation;

Trop de belles choses à vivre en dehors du net en ce moment.

Faut avouer, à part les Bretons, pauvres Bretons, nous sommes gâtés par la météo!!!

Et donc plaisirs de plein air à gogo!!!


Bon je vais essayer quand même de vous raconter quelques chose!!!

Ben voilà, quand on est maman de trois grands garçons, on a le bonheur de croiser de jolies jeunes filles.

Ils vous les amènent à la maison, parfois c'est éphémère parfois ça dure des mois , des années.

Et que fait-on nous parents et bien on s'attache, tant et si bien que le jour où on vient vous annoncer que ce n'était pas la bonne et bien on ne peut faire autrement que de verser quelques larmes et ressentir au fond de son coeur cette douleur si caractéristique qu'on ressentait nous même à chaque chagrin d'amour!!!

Puis il vous faut refaire bonne figure devant une nouvelle tête, se réhabituer à un nouveau caractère, refaire des manières... et c'est ainsi que nos petits deviennent des hommes!!!

Voilà ce qu'est la vie d'une maman et d'une belle maman!!!

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Divers
commenter cet article

Profil

  • dimdamdom59
  • "Le pouvoir des mots est immense, du sublime au ridicule , ils font notre destinée"
  • "Le pouvoir des mots est immense, du sublime au ridicule , ils font notre destinée"

                                                             

        Je vais bien tout va bien!!! 

 

http://i40.tinypic.com/2r39ht1.jpg

                                                                                                                             http://www.bonial.fr/environnement/blog-zero-carbone/badge-co2_page_vert_100_tpt_2.png

 

Mon blog
Un peu loufoque
Parfois plein d' émoi
C'est aussi moi
Quelques coups de gueule
Ce sont eux qui le veulent
De l'humour
J'en ai eu toujours
Mes amours
Ils sont dans le four
De l'amitié
Je distribue à volonté
De la poésie
C'est juste pour rimer avec zizi
Rien de pire
Que de sourire
Voilà un peu de moi
Pour toi!!!
-dimdamdom-

http://i52.tinypic.com/zji7gz.jpg

 

Il est l'heure!!!!

http://i30.tinypic.com/5bqyqs.jpg

Archives

Juste parce que je partage!!!

 

Qui va oser???

http://annuairepourlesnuls.fr/images/stories/imagesarticles/operationparrainage.gif


http://annuairepourlesnuls.fr/images/stories/apln.jpg

Tu aimerais savoir

Ce qu'il y a derrière cette porte?

Pour cela il te suffit

De glisser ton inscription

Dans la boîte aux lettres

(clique sur la porte)

Mais attention selon l'expression

"Pas de bras pas de chocolat"

Ici ce sera

"Pas de blog pas d'inscription"

 

 

       

 http://i41.tinypic.com/v47401.jpg

 

http://i48.tinypic.com/33cnr4x.jpg

       

vais bien tout bien
Je vais bien tout va bien

LE SouHk

Hommage!!!

http://i43.tinypic.com/33o1vg1.jpg
La vie c'est comme la politique
Elle vous fait des cadeaux
Et vous les reprend aussitôt!!!
-dimdamdom-
Cette rose blanche
Restera sur ce blog
En hommage
A tous ceux
Qui nous ont quittés
Brusquement!!!

   
  • Ce monde n'accepte pas

    Les visites hostiles,

    Bassesses verbales,

    Fourberies et jalousies,

    Simple bannissement sera fait

    Et mon indifférence en retour.

    Le net est assez grand et riche,

    Alors pourquoi perdre

    Votre temps ici.

    A bon entendeur ...