Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 14:23

Le saviez-vous???

Aujourd'hui nous fêtons

Les "Narcisse".

Alors bonne fête Narcisse

Savez vous ce qu'est un égoïste???

Ben moi je sais!!!

C'est quelqu'un qui ne pense pas à moi!!!

Et bien personne n'a pensé à ma fête aujourd'hui

Suis déçue!!!

 

Bon, c'est pour rire

C'est pas mon prénom!!!

 

Tout-035.jpg

 

 

Aujourd'hui j'avais envie de vous parler de mon chien

Mon chien qui s'appelle Paco

Est arrivé dans ce monde

Il n'était pas vraiment désiré

De père et de mère inconnus

Il a très vite été adopté

Au début il était le chouchou

De la famille

Mais très vite il est devenu le joujou.

Hélas très vite, même trop vite

Les enfants délaissent leur joujou

Et les parents se chargent de s'en débarrasser.

C'est ainsi que Paco est arrivé dans notre famille

Il était tout mignon,

Mais très désobéissant

Juste parce qu'il avait démarré dans la vie

Avec de mauvaises habitudes

A notre tour nous avons failli nous en débarrasser

Mais nous avons tenu bon.

Avec ses allures de chien méchant

Il est devenu le meilleur des chiens

Avec au fond de lui toute la gentillesse du monde

Mais bien souvent les gens reculent

Devant son aspect inquiétant!!!

Et pourtant jamais il n'a mordu

Même si parfois il montre les dents.

Il est d'une grande sensibilité

Il ne lui manque que la parole

Pour nous dire

Au combien il est reconnaissant!!!

Voilà, c'était juste pour dire

Que bien souvent on dit

Tel chien, tel maître!!!

 


 

 








Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Humour
commenter cet article
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 22:23

35851 447409980125 536365125 6543585 6332281 s

 

A vous tous mes amis

Aujourd'hui

Est un jour ou j'oublie tout

Les cons

Les moins cons

Les gentils

Les moins gentils

Parce qu'aujourd'hui

J'ai retrouvé mon petit

Il est enfin revenu

D'un pays inconnu

Où il se sentait nu

Nu de ses parents

Nu de ses amis

Nu de son nid

Et puis zut

Même si cela ne rime plus

Moi je m'en fiche

Suis trop contente

De retrouver mon petit!!!

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Humour
commenter cet article
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 09:23

DUGLAN-et-GLANDU.jpg

 

Ben nous voilà déjà lundi

Comme promis

Me voilà fidèle au post

Je ne suis pas mécontente

De constater que mon mouvement de grève

Ait été bien respecté

J'espère surtout ne pas vous avoir offensés

Au point que vous ayez pensé que de poster ici

Aurait pu vous faire passer au yeux de tous

Pour ces personnes à cause de qui

Je me suis mise en grève!!!

Non, non, ne craignez rien

Bernard Blier a dit ceci :

"Les cons, ça ose tout et c'est même à ça qu'on les reconnaît !"

C'est pour ça que j'ai osé!!!

 

Mais comme dit Pierre Perret :

 Qu'on soit con ou pas con

On est toujours le con de quelqu'un

Mais on est rassuré à chaque fois

Qu'on trouve toujours plus con que soi

Ben me voilà rassurée!!!

 

 

Aussi on dit qu'un intello

C'est un con qui pense

Donc, je suis intello et con!!!



Entre Cons, et cela se comprend

Sans se contraindre, on est contents

On se concerte, on se confond

On converse sur notre condition

Car tous les cons se sont construits

Leur petit monde sans compromis ...

 

Et pour conclure :

Je ne souhaite pas la mort des cons,

J'aime trop mes semblables.

 















Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Divers
commenter cet article
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 12:41

http://i56.tinypic.com/hrby9j.jpg

 

Bon cette fois, J'EN AI MARRE!!!

C'est décidé moi aussi je fais grève

La grève de la mauvaise humeur

La grève des cons

Qui nous pourissent la vie

A la télévision

Dans les rues

Sur la toile du net

Et sur mon blog

Donc voilà cette fois je tiendrais bon

C'est grève au finish

Alors pour commencer voici quelques bons plans

Qui vous aideront vous aussi à tenir bon

Si tout comme moi

Vous en avez MARRE!!!

 

Pour commencer un blog à visiter quotidiennement

http://i46.tinypic.com/6jd5e0.jpg

link

 

headernqt

 

 

Une petite blague de circonstance :

Syndicat :

Les patrons, c'est comme les poils on en a plein le cul!!!

Les patrons :

Les primes c'est comme les couilles elles sont suspendues

 

 

Aussi une petite anecdote rigolote et ça rime comme tartine et boterham

(bon là faut être belge pour comprendre)

Je vous explique quand même, tartine c'est boterham en flamand!!!

Donc en ce moment il y a un jeu qui circule sur facebook

On vous donne une phrase qui correspond à votre jour de naissance,

votre mois de naissance et l'initiale de votre prénom.

Chez moi ça donnait ceci :

J'ai kidnappé une petite fleur des champs dans l'unique but de sauver le monde

alors que j'aurais préféré ceci :

J'ai fusillé Nicolas Sarkosy pour sauver l'humanité

Mais si vous suivez bien l'actualité vous saurez qu'en Belgique ce n'est pas mieux

qu'ailleurs.

Et que notre pauvre Roi s'évertue à nommer des éclaireurs, des conciliateurs,

des clarificateurs, des décapsuleurs, et toujours pas de prestidigitateurs!!!

Et voilà qu'hier il a nommé Vande Lanotte comme conciliateur

Ca n'a pas duré une nuit que ce matin on lit en grand titre

Vande Lanotte à peine nommé déjà fusillé!!!

Rhooo je vous jure que c'est pas moi!!!

Alors aussi un petit avatar à ajouter sur vos blogs
Si vous ne voulez plus être importunés :
50-ans-Herve--040.jpg
Ben voilà, je vous souhaite un bon week-end et vous dis à lundi!!!
Bon aussi, ce week-end je fais la grève des com's!!!
Mais tout ceci ne m'empêche pas de vous dire que je vous aime
Sauf les cons!!!
Mais je vous rassure il n'y en a plus , j'ai fait le nettoyage par le vide!!!







Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Humour
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 10:44

5g7grRrdwapd6ex8JeyzKQjA_500.jpg

 

Nous vivons de guerre
Nous vivons d'amour
D'amour de misère
Et de jour en jour
C'est la délinquance
Qui guide nos pas
Qui mène la France
Et qui nous tuera

Si nous laissons faire
Ces gens et ces gars
Nous mourrons de guerre
Le sang coulera
Il vous faut vous dire
Que tous les enfants
Veulent un avenir
Pour vivre longtemps

C'est à nous de faire
Le tout premier pas
D'oublier la guerre
De revoir tout çà
De tracer la route
Qui les guidera
D'effacer le doute
Qu'ils ne voudront pas

Nous vivons de guerre
Nous vivons d'amour
D'amour de misère
Qu'ils ne voudront pas
Oublions la guerre
Et vivons d'amour
Changeons cette terre
Et n'oublions pas

 

(Publié par Bob332 le 28/3/2009)

 

            fumeur-5.gif

 

      Mais non j'ai pas fumé !!!!     

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Divers
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 14:25

sarkonapolk9.jpg

 

La Chine n'est pas vraiment un bon exemple de démocratie

Mais la France peut-elle encore s'en targuer???

Pas plus que la Belgique d'ailleurs

Aux dires de cette vidéo humoristique

On peut désormais se poser la question!!!

 

Bien entendu et vous l’aurez compris,

Les sous-titres sont bidons,

Pas besoin de comprendre le chinois.

Amateurs du ridicule

Je vous invite à regarder cette vidéo.

 


Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Humour
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 15:40

http://i53.tinypic.com/2mcgebm.jpg

 

Aujourd'hui, c'est clair

La France se plaint

La Belgique se plaint

Tout le monde se plaint

Mais sommes nous vraiment à plaindre!!!!

 

A l'adolescent qui se plaint de la vaisselle a faire,
ça veut dire qu'il est à la maison et non dans la rue...


Aux impôts que je paie,
ça veut dire que j'ai un emploi...


Au ménage a faire après un festin,
ça veut dire que j'étais entouré(e) d'ami(e)s...


A mes vêtements qui sont juste un peu trop serrés,
ça veut dire que je mange a ma faim...


A mon ombre qui veille sur moi au travail,
ça veut dire que je suis en pleine lumière...


A la pelouse qui a besoin d'être tondue, aux fenêtres à nettoyer
et aux planchers à laver, ça veut dire que j'ai un toit...


Aux plaintes faites à nos gouvernements,
ça veut dire que nous avons la liberté d'expression...


Au dernier stationnement que j'ai trouvé au bout de la cour du magasin,
ça veut dire que je suis capable de marcher...


A ma grosse facture de chauffage,
ça veut dire que je suis au chaud...


A la personne derrière moi qui parle trop fort,
ça veut dire que j'entends....


A ma pile de linge sale à nettoyer et à repasser,
ça veut dire que j'ai des vêtements à porter...


A l'épuisement et à la douleur musculaire à la fin de la journée,
ça veut dire que je suis capable de travailler dur physiquement...


A la sonnerie de mon réveille-matin,
ça veut dire que je suis vivant(e)...

 

(Auteur inconnu)

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Divers
commenter cet article
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 17:00

http://i55.tinypic.com/2qu3yx4.jpg

 

Voilà, il y a quelques temps

J'ai été taguée par

Martine dans :  Sep-bleu, la petite vie de Martine

Sam dans :      la-vie-n-est-pas-un-long-fleuve-tranquille

Lincey dans :   Lincey

 

Alors comme j'ai un peu de temps libre aujourd'hui, je me lance!!!

 

Le t'aime :  " T'aimes, t'aimes pas"

 

J'aime mon nombril (oups ça commence fort, bon je vous rassure c'est pour mettre de l'ambiance)

J'aime pas tout ce qu'il y a autour (et ça c'est vrai, quoique...)

 

J'aime le paté de ragondin (oui, oui Martine)

J'aime pas le paté zaffaires

 

J'aime la trouspinette de JP et le Pineau de Roger

J'aime pas l'eau de Badoit (ben ça tout le monde le sait maintenant)

 

J'aime rire (non je rigole)

J'aime pas la tristesse ( et je rigole pas)

 

J'aime mes enfants ( sont tous loin de moi en ce moment)

J'aime pas quand ils sont loin (ils reviennent bientôt)

 

J'aime glander

J'aime pas les fainéants

 

Et surtout j'aime qu'on m'aime comme j'aime quand j'aime!!!

C'est pour ça que j'aime mes enfants et mon chéri de mari!!!

 

Conclusion :

 

J'aime!!!!!

 

 

J'aime pas !!!
Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Humour
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 09:41

1cfb2e9d413dc8e06888c2dafcd22211.jpg

 

Bon, ne me prenez pas pour une folle!!!

Cela fait quelques semaines, quelques mois, quelques années

Que je rencontre des difficultés par rapport à ma façon d'être

Et à celle dont on me perçoit

Bien souvent cela se termine mal

Et j'en suis arrivée à me poser des questions

Sur ce que je suis, ce que je représente.

Alors j'ai fouillé sur le net

En tapant des mots clés comme

Tolérance, colère, persécution, vengeance....

Tous des mots peu glorifiants je trouve

Mais se poser la question est une gloire en soi

Alors voilà ce que j'ai trouvé et cela me convient très bien

Comme cela devrait convenir aux personnes avec qui trop souvent

Je tombe en incompréhension!!!

 

Voici un texte, très long j'en conviens

Que vous lirez si vous aussi rencontrez les mêmes difficultés

Et si vous aussi vous vous interrogez.

Je vous laisse l'adresse du site

Que vous pouvez parcourir à votre rythme

Selon les difficultés que vous rencontrez dans la vie

Selon vos questionnements

Par rapport à ces difficultés

 

Voici le lien  link

Mais attention à respecter ceci :

© Toute reproduction du présent document (pour des objectifs non commerciaux uniquement)

est libre et souhaitée, sous réserve de n’effectuer aucune modification

et de mentionner l'auteure,

le site et la page concernée,

ainsi que le livre source, son auteure et ses références.

 

LA VERITABLE PAIX
COMMENCE PAR L'OBSERVATION ET L'ACCEPTATION
DE NOTRE PROPRE VIOLENCE


Résumé du livre de Pema Chödrön :
« Pour faire la paix en temps de guerre »
paru aux éditions de La Table Ronde.

 

L'origine de la colère, la violence, ou la guerre, se trouve toujours au niveau d'une sorte de crispation intérieure. Un fait, une parole, un événement, vont susciter une fermeture de notre coeur et un emballement de nos pensées dans une réaction en chaîne. Cette inflexibilité nous entraine vers les dogmes et jusqu'à l'intégrisme.

Nous sommes, à la base, incapables de nous observer dans ces situations. Pourtant, en général, nous fonctionnons en image miroir à ceux contre qui sont dirigés tous nos griefs.

Or c'est bien de là qu'il faut partir : l'observation de notre attitude nous permet de choisir de ne pas en prendre le chemin, de ne pas retomber dans cet automatisme qui jalonne notre parcours. Ce choix exige le courage de faire face à la peur. Car arrêter le moulin de ces réactions en chaine crée un profond malaise, qui, si nous sommes capables de le traverser, mène à l'apaisement, et à l'ouverture du coeur.

Quand nous nous reconnaissons porteur de ce que nous condamnons justement chez l'autre, nous ouvrons la porte à l'empathie. Nous comprenons alors que nos peurs, notre dogmatisme, notre intégrisme, notre rigidité, nous font tout autant souffrir que l'on peut souffrir de l'oppression et de l'injustice. Les deux facettes font partie de la même pièce. Et stopper l'engrenage d'un côté stoppe la spirale de la violence.

Selon Pema Chödrön, la patience est l'antidote de l'agression. Elle nous permet de ne pas entrer dans le cercle infernal de la réponse à l'agression. Car la riposte ne réduit pas, mais amplifie la douleur de l'agression, elle ne réduit pas non plus la colère.

La patience, à l'inverse, permet de décaler le regard, stopper l'automatisme. Elle refuse également de se laisser piéger par l'urgence. En s'arrêtant, en se mettant à l'écoute de son ressenti, on prend le chemin de l'apaisement. Ce n'est pas un chemin facile mais il porte au-delà de notre propre paix, pour soi et pour tous.

Pema Chödrön exprime que cela exige beaucoup d'intrépidité. En se mettant dans l'attente, on apprend à accepter de faire face à la colère, la nôtre, et la douleur qui y est inhérente. Cette attente, ce refus d'utiliser nos automatismes, permet de cultiver la patience. Et rien ne permet d'éviter de traverser cet état : pas de raccourci, de remède, de bouée.

Mais cette capacité à traverser cela nous permet d'accéder à autre chose. Outre le choix qui devient possible entre la spirale de l'agression et la paix; la patience mène à un nouveau regard, à plus de lucidité.

En laissant tomber notre armure, en refusant de riposter, nous sommes amenés à faire face à notre vulnérabilité. Et la lucidité face à notre propre vulnérabilité, mène à une forme d'indulgence, voire d'humour, envers soi-même, mais également envers les autres. La patience nous mène en quelque sorte à découvrir une dimension de nous-mêmes. En la découvrant chez nous, nous la découvrons aussi chez les autres, et faisons croître notre indulgence, notre bienveillance, à leur égard.

Pema Chödrön introduit le terme tibétain de « Shenpa » qui désigne un concept mal identifié en Occident, le moment où, lors d'un événement (reproche qu'on nous adresse, faux pas, échec), quelle qu'en soit la taille, nous mordons à l'hameçon, en ressentant un malaise ou une frustration. Et, si nous ne sommes pas conscients de ce qui nous arrive, l'impulsion d'agir ou de réagir à l'événement, nous entraine dans des comportements automatiques. Ce malaise et cette agitation correspondent à une insécurité profonde. S'abstenir d'agir peut s'apparenter au refus de réagir lors de démangeaisons. Pour parvenir à ne pas se laisser emporter par la shenpa, Pema Chödrön propose la méditation, le retour au moment présent, l'immobilité dans l'irritation, en apprenant la patience.

Il est possible d'apprendre aussi à repérer la shenpa chez autrui, et, dans la bienveillance et la patience, adapter la conversation avec sagesse - ce qu'on appelle la « prajna » - de manière à ne pas créer une escalade et calmer le jeu.

Les fois où nous cédons à la démangeaison, constituent aussi un apprentissage a posteriori, par la réflexion, en se remémorant les émotions, pour parvenir à les dépasser.

Pema Chödrön définit quatre étapes de ce processus : reconnaître la shenpa, s'abstenir d'agir, se détendre, et enfin décider d'interrompre définitivement cette dynamique. On conserve de la sorte notre énergie et on élargit nos perspectives, notre conscience.

La réalité dure de la vie (deuils, frustrations, confrontations, douleurs,...) est inévitable. Mais ce n'est pas de là que vient le malheur, il vient de notre recherche à y échapper. Or la souffrance est à l'origine de beaucoup d'enseignements : le questionnement, l'empathie face à ceux qui vivent pareil, l'humilité devant la vie. Les difficultés et souffrances sont des chances d'évolution, de transformation. La recherche du bonheur à tout prix est une prison. Traverser la souffrance en l'acceptant, en y étant présent, permet d'accéder à une force intérieure. La réaction de fuite devant la menace, la douleur, la colère, nous rigidifie. Nous nous construisons des murs de protection face à toutes ces situations, qui nous enferment, plutôt qu'ils ne nous en libèrent. Apprendre à reconnaître nos systèmes de protection est le chemin qui mènera à les démanteler. La méditation, la pratique de la patience, et la capacité à reconnaître la shenpa, sont les moyens pour y arriver. Cet apprentissage exige un entrainement à être attentif, à rester ouvert à la difficulté à s'observer.

Pour s'y aider Pema Chödrön présente la notion bouddhiste de la bodhicitta, qui consiste à vouloir aller mieux et vouloir que le monde aille mieux; ces deux choses faisant partie d'un seul concept.

La bodhicitta relative concerne la bienveillance et l'attention que l'on se porte à soi-même, dans toutes les dimensions, et à toutes les parties de soi. Il s'agit d'un amour inconditionnel, qui ne stimule pas les parties problématiques de soi, mais les accepte et les aime sans honte, ni culpabilité, mais aussi sans limite.

Quand nous fuyons des parties de nous-mêmes, cela va nous forcer à fuir les situations pouvant mettre au jour ces parties devant d'autres personnes. Dans nos relations, l'accès à une forme d'intimité avec l'autre, va tôt ou tard dévoiler les parties de nous moins visibles. Si ce sont des parties que nous n'acceptons pas nous-mêmes, nous serons amenés à fuir ces situations. Tout l'art est alors de refuser de fuir pour apprendre à s'aimer tel qu'on est. En cultivant cette capacité à se regarder lucidement, en s'aimant inconditionnellement, on apprend la compassion, à savoir : on apprend à accepter chez l'autre ce que l'on accepte chez soi. En sachant aimer une personne, on devient capable d'aimer des millions de personnes.

La bodhicitta absolue va un cran plus loin. C'est l'ouverture du coeur, la capacité d'amour inconditionnel envers le monde, au-delà des jugements et préjugés. On arrive à un tel niveau par l'entrainement. En commençant par observer nos états d'âme, ensuite en ne se laissant pas piéger par eux, et en accueillant la souffrance inhérente au fait de ne pas les fuir; on surmonte alors peurs et douleurs, et de la sorte, en s'élevant, on aide à diminuer la souffrance dans le monde.

Quand on parvient à éviter la shenpa, qu'on accepte d'éprouver l'insécurité et la colère, d'observer nos états d'âme sans poser d'acte immédiat; on évite déjà d'entrer dans une escalade. Mais il est possible aussi d'accompagner cela par un voeu que cette attitude touche les autres qui souffrent de la même manière, en éprouvant de la compassion pour eux. Il est même possible de pratiquer cela hors situation, par visualisation d'un sentiment d'aversion, par exemple. La pratique amène à ce que cette aversion se désagrège. Il ne s'agit donc ni de fuir le malaise, ni de le rechercher, mais de le traverser, et d'accéder de la sorte à une force nouvelle, une conscience élargie.

Si l'on considère cet apprentissage à un niveau planétaire, et que ce que nous vivons maintenant est la conséquence de nos actions du passé; en travaillant sur soi dans la compassion, nous semons les graines d'une paix future dans le monde. Peu importe le temps que cela mettra, l'important étant d'agir maintenant dans le bon sens. Les changements réalisés chez soi et ailleurs créent de la sorte une nouvelle culture.

Quand nous ne mordons pas à l'hameçon, et nous permettons une pause plutôt que de réagir : nous brûlons les graines de l'agression. A la fois nous nous ouvrons à une réalité élargie et oeuvrons pour un mieux dans le monde. Lorsque toutes nos graines de l'agression seront brûlées, nous rayonnerons la confiance, l'authenticité, nous serons d'une présence agréable. Car si nous nous aimons nous-mêmes, sans honte, sans culpabilité, et avançons dans la sécurité, nourrissant la compassion pour nos prochains, incapables de leur reprocher ce que nous ne nous reprochons plus; alors personne ne pourra se sentir en danger face à nous.

Pema Chödrön propose, quand on s'éloigne de la crispation, et qu'on cultive la compassion, de simplifier les choses. Accepter ce qui est sans se poser mille questions, et traverser, commencer à faire les choses autrement, participant à cette nouvelle culture, pour soi et pour toute la planète.



Claire De Brabander
janvier 2009

Ps : J'accepte tous les commentaires,cet endroit est un endroit de libre expression, tout le monde est bien venu rien ne sera censuré!!!

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Divers
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 14:49

 

 

 

 

Barthélemy Mombassa,

consul de la Côte d'Ivoire en France,

téléphone en français à la commune de Dilbeek.

Mais l'employé ne peut pas parler en français au téléphone.

Un grand canular signé François Pirette.

 

Cette vidéo a amusé de nombreux belges

Tant chez les flamands que chez les francophones

De part sont côté humoristique

Mais faut-il vraiment en rire???

Je me pose vraiment la question!!!

 

Par cette vidéo, pas si fiction que ça

François Pirette nous met dans le contexte

D'une Belgique en péril!!!

Repost 0
Published by dimdamdom59 - dans Humour
commenter cet article

Profil

  • dimdamdom59
  • "Le pouvoir des mots est immense, du sublime au ridicule , ils font notre destinée"
  • "Le pouvoir des mots est immense, du sublime au ridicule , ils font notre destinée"

                                                             

        Je vais bien tout va bien!!! 

 

http://i40.tinypic.com/2r39ht1.jpg

                                                                                                                             http://www.bonial.fr/environnement/blog-zero-carbone/badge-co2_page_vert_100_tpt_2.png

 

Mon blog
Un peu loufoque
Parfois plein d' émoi
C'est aussi moi
Quelques coups de gueule
Ce sont eux qui le veulent
De l'humour
J'en ai eu toujours
Mes amours
Ils sont dans le four
De l'amitié
Je distribue à volonté
De la poésie
C'est juste pour rimer avec zizi
Rien de pire
Que de sourire
Voilà un peu de moi
Pour toi!!!
-dimdamdom-

http://i52.tinypic.com/zji7gz.jpg

 

Il est l'heure!!!!

http://i30.tinypic.com/5bqyqs.jpg

Archives

Juste parce que je partage!!!

 

Qui va oser???

http://annuairepourlesnuls.fr/images/stories/imagesarticles/operationparrainage.gif


http://annuairepourlesnuls.fr/images/stories/apln.jpg

Tu aimerais savoir

Ce qu'il y a derrière cette porte?

Pour cela il te suffit

De glisser ton inscription

Dans la boîte aux lettres

(clique sur la porte)

Mais attention selon l'expression

"Pas de bras pas de chocolat"

Ici ce sera

"Pas de blog pas d'inscription"

 

 

       

 http://i41.tinypic.com/v47401.jpg

 

http://i48.tinypic.com/33cnr4x.jpg

       

vais bien tout bien
Je vais bien tout va bien

LE SouHk

Hommage!!!

http://i43.tinypic.com/33o1vg1.jpg
La vie c'est comme la politique
Elle vous fait des cadeaux
Et vous les reprend aussitôt!!!
-dimdamdom-
Cette rose blanche
Restera sur ce blog
En hommage
A tous ceux
Qui nous ont quittés
Brusquement!!!

   
  • Ce monde n'accepte pas

    Les visites hostiles,

    Bassesses verbales,

    Fourberies et jalousies,

    Simple bannissement sera fait

    Et mon indifférence en retour.

    Le net est assez grand et riche,

    Alors pourquoi perdre

    Votre temps ici.

    A bon entendeur ...